vendredi 17 mars 2017

CHIEN DU HEAUME - Justine Niogret

Couverture Chien du heaumeTitre : Chien du heaume
Auteure : Justine Niogret
Editions : J'ai lu
Sortie : 2011
208 pages

Ma Note : 15/20

On l'appelle Chien du Heaume parce qu'elle n'a plus ni nom ni passé, juste une hache ornée de serpents à qui elle a confié sa vie. La quête de ses origines la mène sur les terres brumeuses du chevalier Sanglier, qui règne sans partage sur le castel de Broe. Elle y rencontre Regehir, le forgeron à la gueule barrée d'une croix, Iynge, le jeune guerrier à la voix douce, mais aussi des ennemis à la langue fourbe ou à l'épée traîtresse. Comme la Salamandre, cauchemar des hommes de guerre... On l'appelle Chien du Heaume parce qu'à chaque bataille, c'est elle qu'on siffle. Dans l'univers âpre et sans merci du haut Moyen Âge, loin de l'image idéalisée que l'on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu'elle a de plus cher, son passé et son identité.
Mon avis :
Ce premier roman est vraiment très intéressant. Une écriture et un style particulier côtoient un personnage principal atypique et bien loin des clichés. Ce petit livre est tout de même dense, les événements s'enchaînent, les personnages secondaires s'ajoutent progressivement et nous offre un récit prenant. L'ambiance et l'univers sont très sombre également.

Chien du heaume cherche son vrai nom, elle est à la recherche de ses origines. Aidée par certains, éconduites par d'autre, sa quête l'amène à se faire amis et ennemis. Elle n'est pas très attachante, au départ, mais j'ai fini par apprécié cette guerrière au physique peu avantageux. Elle a un caractère très rude et je pense que c'est ce qui m'a le plus plu ! Avec, bien sûr, le fait qu'elle ne soit pas un cliché sur pattes ; c'est-à-dire ni une princesse en détresse, ni une guerrière badass ultra canon. Elle est simplement humaine et a de nombreux défauts.

Arrivée au deuxième tiers du roman, qui n'est pourtant pas très long, j'ai senti une certaine lenteur s'installer dans l'enchaînement des événements. C'est dommage car le début était plutôt dynamique. Je me pose encore pas mal de questions, mais j'ai vu qu'un deuxième tome était sorti ! Je pense le lire à l'occasion pour m'immerger encore un peu dans cet univers et le destin de Chien du heaume, cette mercenaire abîmée par la vie et les combats.

La fin est aussi arrivée un peu "comme un cheveu sur la soupe" et les révélations m'ont semblé un peu fades et sans surprises. Malgré ses quelques défauts, selon moi, ce roman est écrit avec un style solide, très atypique, que j'ai beaucoup apprécié. Et puis, cela change d'avoir des récits plutôt courts en fantasy, sans partir sur une épopée épique de 10 tomes de 900 pages ! Je conseille quand même aux novices du genre de s'accrocher et de rester concentré face à ce dense petit livre qui reste lourd au niveau de son style.

 

2 commentaires:

  1. Ha si déjà l'héroïne sort des sentiers battus, ça risque fort de me plaire! Merci pour ton avis qui confirme mon envie de me pencher sur ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de t'avoir donné envie ! ;)

      Supprimer